Quand la « bête » s’attaque à Fort McMurray …

 

Plus de 1000 kilomètres, des petits villages au centre d’opérations d’urgence en passant par un camp de travailleurs. Voici une partie de ma couverture de la « bête », ce gigantesque brasier qui a forcé l’évacuation de plus de 80 000 personnes de Fort McMurray. Après deux mois de travail, les pompiers ont réussi à le maîtriser, pas à l’éteindre, début juillet. Il aura détruit 2400 édifices et rasé près de 6000 kilomètres carrés de forêt. C’est comme si la Réunion + la Martinique + la Guadeloupe + Mayotte + trois fois Paris. Paf, en fumée.

IMG_9023

 

angela

Portrait d’Angela, une mère de famille qui a fermé les yeux, appuyé à fond sur l’accélérateur, traversé un pont en feu.

C’est fou, vous me direz? Elle est brave quand même. En fait, elle vous regarde avec des yeux étonnés et répond simplement: « I have to be with my babies ». Ses enfants, ils étaient de l’autre côté du pont, vous l’aurez compris.

Angela, la maman ours qui a bravé le feu

 

 

Lac Labiche, c’est là où on atterit une grande partie des évacués de Fort McMurray. Aujourd’hui, ils voient les premières images de leur ville… Reportage au centre d’évacués de Lac Labiche

La suite arrive…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s