Paul Gerin-Lajoie, toujours indigné…

Début avril, les six centres d’éducation populaire de Montréal appelaient à l’aide. Depuis 40  ans, ils offrent des cours d’alphabétisation, de couture, de cuisine… Mais leurs activités sont menacées à cause de coupures. Plus de 100 000 personnes des quartiers les plus pauvres de Montréal se retrouveraient privées des services de ces centres dès 2015.

Ils ont donc fait une conférence de presse, avec un invité de choix: le premier ministre de l’éducation du Québec. Paul-Gérin Lajoie.

PGL

Il a vieilli depuis la dernière fois où je l’ai vu à Dakar et Saint-Louis, mais sa fougue et son engagement pour l’éducation n’ont pas pris une ride.

Et il voulait qu’on rapporte qu’un « vieux ministre de l’éducation croit comme un fou à l’importance de l’éducation populaire »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s