Petit traité d’hystérie collective

On a tendance à croire que l’hystérie est propre à l’homo occidentalus, ou toubab, en terme local. Mais détrompez vous! Pour votre divertissement, nous avons comptabilisé quelques informations dignes de mention.

  • L’équipage d’Air France, qui normalement passe la nuit à Dakar dans un hôtel pour repartir avec le vol du lendemain, ira dormir au Maroc. La compagnie a peur de possibles violences électorales.
  • L’ambassade du Canada vous recommande d’avoir à la maison une trousse d’urgence comprenant :

  • Des grands titres intéressants à la une des journaux sénégalais: « L’élection de tous les dangers », « Incertitude à la veille des élections », « Un scrutin présidentiel sous haute tension », « Le Sénégal retient son souffle ».
  • Chaque candidat accuse l’autre de faire rentrer des armes illégales au pays, d’embaucher des mercenaires qui ne parlent pas une langue locale ou de payer des milliers de jeunes pour casser la gueule à l’adversaire. On se demande à quoi ressemble les gardes du corps – les nervis- de Diouma Dieng Diakhaté.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s